Rechercher
  • Felicy Family

10 conseils pour aider votre enfant à préparer ses examens

#examens #concours #baccalauréat #brevet #revisionsenfants


En cette fin d'année qui approche, vous avez peut être des enfants qui passent leur brevet, leur baccalauréat ou bien préparent un concours.

Moment crucial pour vos enfants mais pour vous également en tant que parent.

Alors comment les aider à passer ce cap ? Comment les accompagner sans pour autant les stresser? Comment éviter les tensions à la maison?

Voici quelques conseils :


1 - Définir vos attentes

Tout d'abord, définissez vos attentes avec votre conjoint sur ce que vous attendez de votre enfant durant cette période:

  • Doit-il se fixer un planning?

  • Fixe t-il ce planning en toute autonomie ou avec votre aide?

  • Quelle durée quotidienne doit-il consacrer à ses révisions?

  • Ou doit - il réviser ? A la maison, chez des amis, à la bibliothèque ?

  • A quel moment souhaitez vous qu'il révise ? Avant ou après ses sorties ?

  • A t-il besoin d'une aide particulière de votre part ou d'une tierce personne?

  • A t -il le droit d'avoir accès à ses écrans durant les révisions?

  • Etc

2 - Préparer votre enfant

Une fois que vous vous êtes mis d'accord avec votre conjoint sur vos attentes, vous pouvez désormais les présenter à votre enfant. Suivant la motivation et l'autonomie de votre enfant vous pouvez craindre une certaine réticence suite à la mise en place de ces règles. Si c'est le cas, vous pouvez préparer votre enfant en réalisant plusieurs discussions préparatoires durant lesquelles vous expliquerez les nouvelles règles qui seront mises en place durant sa période de révision.


Comment réaliser une discussion préparatoire?


Etape 1 : Trouver un moment neutre (quand votre enfant est calme et pas devant un écran) et s'asseoir près de lui.

Etape 2 : Lui annoncer la nouvelle règle clairement et simplement.

Etape 3 : Lui faire reformuler la règle en le questionnant (ou dois tu réviser? A quel moment? Etc.)

Etape 4 : lui proposer éventuellement des récompenses.


Vous pouvez faire autant de discussions préparatoires que nécessaire sachant que chaque discussion ne doit pas excéder 1 minute afin de conserver toute l'attention de votre enfant.


3 - L'aider à préparer un planning

Vous trouvez que votre enfant manque d'autonomie, vous pouvez l'aider à élaborer un planning de révision. Certains enfants n'auront pas besoin de votre aide pour pouvoir s'organiser mais d'autres auront peut-être besoin de s'aménager des plages horaires afin de se motiver et se mettre au travail.

Vous pouvez élaborer le planning conjointement avec votre enfant. Dans ce cas, prévoyez les plages de révisions après les repas pour qu'il ait suffisamment d'énergie pour se concentrer et avant les moments de loisirs qui lui permettront de décompresser.


4 - Mettre en place des récompenses

Vous pensez que vous allez avoir du mal à motiver votre enfant pour ses révisions, vous pouvez alors prévoir des récompenses. Il n'est pas nécessaire de prévoir des récompenses onéreuses bien au contraire, les récompenses les plus simples sont souvent les plus valorisées.


Lorsque vous préparez votre enfant, vous pouvez très bien lui indiquer qu'en cas de respect de vos règles il aura droit à certaines récompenses. Cela peut être le droit d'aller visiter un ami, aller faire une partie de football ou bien du temps d'écran supplémentaire le soir (tablette, télévision ou smartphone pour ceux qui en possèdent).


Si vos enfants ont déjà droit à tous ces avantages sans que cela soit conditionné vous pouvez désormais inverser les choses et leur indiquer que désormais ces activités seront à gagner. Cela risque d'être difficile à leur faire accepter dans un premier temps mais à vous de bien les préparer avec des discussions préparatoires.


Ne récompensez pas les résultats mais plutôt les efforts que votre enfant fera. Vous pouvez lui fixer de petits objectifs facilement atteignables chaque jour (révision d'une leçon en particulier) que vous pourrez récompenser rapidement. Atteindre des objectifs avec récompenses à la clé tous les jours pourra l'aider à maintenir sa motivation.


5 - Le motiver en le complimentant

Autre vecteur de motivation : les compliments descriptifs. Afin de le motiver dans sa préparation, vous pouvez le complimenter descriptivement dès qu'il vous semble sur la bonne voie et qu'il suit vos préconisations.


Qu'entend t-on par compliment descriptif?

A l'inverse d'un compliment classique qui est plutôt vague et général, un compliment descriptif est précis et factuel, et fait suite à une action positive de votre enfant.

Par exemple, vous avez noté que votre enfant respecte le planning que vous avez mis en place pour ses révisions sans que vous ayez besoin de le lui rappeler. Vous pouvez alors le complimenter de la façon suivante : "depuis que nous avons mis en place le planning de révision, j'ai remarqué que tu te mettais à tes révisions à l'heure convenue et sans que j'ai eu besoin de te le rappeler, tu fais preuve d'autonomie".


Afin d'augmenter le poids du compliment, vous pouvez finir votre phrase en soulignant une qualité dont a fait preuve votre enfant. Dans notre exemple ci-dessus il s'agit de l'autonomie.


6 - Lui aménager un espace de travail

Afin que votre enfant puisse réviser dans de bonnes conditions, il faut qu'il puisse avoir un espace dédié au travail:

  • Un bureau ou une table de travail

  • Etre bien installé

  • Avoir à disposition tout son matériel (livres, stylos, calculatrice, etc.)

  • Etre au calme

  • Etre éloigné de toutes les distractions : télévision, smartphone, tablette, jeux vidéo, etc.

7 - Le sensibiliser à une alimentation équilibrée

Un examen c'est comme une compétition sportive ça se prépare mentalement et physiquement. Afin que votre enfant soit dans les meilleures conditions pour pouvoir se concentrer et réviser efficacement, il est important de veiller à ce qu'il prenne tous ses repas et qu'il mange de façon équilibrée (www.mangerbouger.fr). Vous pouvez limiter les aliments trop gras, sucrés et salés et privilégier les fruits, légumes, protéines et féculents qui lui donneront suffisamment d'énergie pour réviser.


8 - Veiller à son sommeil

Quoi de mieux qu'une bonne nuit de sommeil pour permettre à votre enfant d'avoir l'énergie et la concentration suffisante pour attaquer ses révisions. 7 à 8h de sommeil sont conseillées en stabilisant ses horaires de coucher et de lever afin de ne pas perturber son horloge biologique.

Il est important également d'éviter que votre enfant visionne des écrans le soir afin de ne pas perturber l'efficacité de son sommeil.


9 - Lui proposer de faire des pauses

Réviser c'est bien, mais il faut aussi que votre enfant prenne le temps de faire des pauses pour s'aérer l'esprit. Une fois son programme de révision quotidien finalisé, proposez lui de sortir, d'aller faire du sport, d'aller voir des amis. Cela lui permettra de décompresser et d'évacuer les tensions éventuelles.

Le temps de concentration étant limitée, il faut veiller à faire des pauses afin que votre enfant puisse recharger ses batteries et être davantage efficace.


10 - Faire preuve d'empathie

Votre enfant sera surement stressé durant cette période et vous aussi, ce qui engendrera peut être quelques tensions au sein de la famille. Afin d'aider votre enfant à gérer son stress vous pouvez pratiquer l'écoute empathique en essayant de se mettre à sa place et de lui montrer que vous le comprenez.

Quand vous sentez votre enfant stressé ou énervé, n'hésitez pas à aller le voir en mettant vos propres sentiments de côté et essayez de vous mettre à sa place. Par exemple, si vous le sentez perdu par rapport à la masse de révision qu'il doit faire, vous pouvez lui dire : "On dirait que tu ne sais pas trop par ou commencer". Cela l'aidera surement à faire redescendre la pression et à se sentir soutenu.


Avec tous ses conseils, vous êtes parés pour affronter ensemble la période d'examens qui arrive!

48 vues3 commentaires